ALONY IMMOBILIER
21 Déc

Comment se comporte la demande sur le marché immobilier à Bourgoin-Jallieu ?

Le maintien des taux à bas niveau, la baisse du chômage et l’élargissement du PTZ à l’ensemble du territoire devraient favoriser un redémarrage de l’activité immobilière dans l’ancien en 2016. Mais la demande sur le marché immobilier à Bourgoin-Jallieu, comme ailleurs, est-elle bien là ? Selon la 75e édition du baromètre mensuel de MeilleursAgents sur les prix de l’immobilier résidentiel à Paris, en Île-de-France et dans les dix plus grandes villes de France, basé sur les promesses de vente signées entre le 1er et le 31 octobre 2015 qui se transformeront en actes authentiques dans les 3 prochains mois : si les prix continuent de baisser presque partout c’est en partie parce que le nombre d’acheteurs, bien qu’en augmentation, reste trop faible par rapport à l’offre.

« Au mois d’octobre, les prix de l’immobilier résidentiel ancien sont restés orientés à la baisse : -0,1% à Paris comme en proche et grande banlieue et dans plusieurs villes de province (Marseille, Lyon, Nantes, Strasbourg et Montpellier), explique Sébastien de Lafond, Président et cofondateur de MeilleursAgents. La baisse peut même atteindre -0,9% en un mois à Toulouse. Sur 12 mois, seules deux villes (Nantes et Bordeaux) échappent à la baisse des prix (+1,9% et +0,0% respectivement) qui n’est, à l’évidence, pas terminée. »

Des acheteurs actifs, mais prudents
Le nombre d’acheteurs en recherche active augmente, toutefois, partout depuis le début de l’année, mais leur comportement reste prudent. En effet, de nombreux acheteurs ont encore peur de faire une mauvaise affaire ou d’acheter trop tôt dans un marché qui baisse. Beaucoup se rétractent à la moindre alerte et depuis 6 mois les ruptures de promesses pour non-obtention de crédit sont en hausse. La demande est donc encore fragile. Pourtant, les conditions de marché pour acheter sont plus qu’avantageuses et gageons que ceux qui achètent aujourd’hui au bon prix n’auront pas de regrets dans dix ans !

C.V. / Bazikpress © Unclesam

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée