ALONY IMMOBILIER
30 Oct

Acheter une maison à l’Isle-d’Abeau : 5 erreurs à ne pas commettre

Vous pouvez toujours acheter une maison à l’Isle-d’Abeau ce mois-ci dans d’excellentes conditions. En ce moment, les taux sont bas, et vous avez l’occasion d’économiser en optant pour la délégation d’assurance-emprunteur. Toutefois, soyez vigilant, si vous voulez réussir votre achat immobilier, il y a 5 erreurs à ne pas faire lors de votre prospection :

Négligez l’aspect budget
Si vous voulez emprunter en profitant des taux encore très attractifs, consigne numéro un : faites vos comptes. C’est l’unique moyen de connaître le montant que vous pouvez consacrer, chaque mois, à un prêt immobilier. Alors, faites la liste des sommes que vous attribuez, tous les mois, aux frais de nourriture, aux vêtements et aux loisirs…, sans oublier les impôts et les assurances. Un conseil : n’oubliez pas d’intégrer les frais de notaire. Dans l’ancien les frais de notaire représentent environ 7,5 % du prix d’achat.

Ne pas définir de zone géographique
Commencez par regarder de quel moyen de transport vous avez besoin pour vous rendre à votre travail, quelles sont les écoles susceptibles d’accueillir vos enfants? En effet, plus vous serez précis dans les quartiers de L’Isle-d’Abeau qui vous intéressent et plus vous gagnerez du temps lors de votre exploration.

Ne pas placer vos critères par ordre de priorité
Au départ d’un projet immobilier, on a souvent une liste en tête : surface, exposition, taille de la cuisine, distribution des pièces, distance du centre-ville, des transports et des écoles, mode de chauffage… Attention à ne pas être trop exigeant! Vous allez vite réaliser que vous ne pourrez pas tous les concilier avec votre budget. Alors, faites le tri !

Visiter plusieurs maisons par semaine sans noter
Il arrive de visiter quatre ou cinq biens en quelques jours : dans ces conditions, difficile de s’y retrouver. Alors, prenez des notes et quelques photos, avec l’autorisation du propriétaire. Et surtout, posez un maximum de questions.

Penser que vous pouvez systématiquement négocier
Non, les propriétaires ne baisseront certainement pas le prix de leur bien pour vos beaux yeux. Alors, ne passez pas à côté de la maison de vos rêves à l’Isle-d’Abeau pour 10 000 € !

C.V. / Bazikpress © Christian Hillebrand

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée